Home » Le Millionnaire (4) by Paul de Kock
Le Millionnaire (4) Paul de Kock

Le Millionnaire (4)

Paul de Kock

Published September 12th 2013
ISBN : 9781230470429
Paperback
34 pages
Enter the sum

 About the Book 

Ce livre historique peut contenir de nombreuses coquilles et du texte manquant. Les acheteurs peuvent generalement telecharger une copie gratuite scannee du livre original (sans les coquilles) aupres de lediteur. Non reference. Non illustre. 1857MoreCe livre historique peut contenir de nombreuses coquilles et du texte manquant. Les acheteurs peuvent generalement telecharger une copie gratuite scannee du livre original (sans les coquilles) aupres de lediteur. Non reference. Non illustre. 1857 edition. Extrait: ...partir, un commis du magasin accourt apportant les petits mantelets que ces dames avaient oublie de reprendre. --Ah! fi! non, nous ne voulons plus de ca a present! secrie Tambourinette en repoussant le petit paquet roule quon. lui presente. Est-ce que nous reporterons jamais ces hor reurs-la! Mais M. Berlinet saisit le paquet et le fourre dans sa poche en disant: --Jen ferai cadeau aux nieces de ma por tiere. Isidore fait bientot redescendre les deux amies devant un beau magasin de modes et leur achete a chacune ce quil y a de plus elegant en chapeau. Vetues ainsi, les deux grisettes deviennent des lorettes premier numero, et lorsquelles remontent en caleche les jeunes gens poussent des cris dadmiration. Une apprentie modiste arrive comme le jeune commis, au moment ou lon va repartir. seulement elle napporte pas les chapeaux, mais elle demande a quelle adresse on doit les envoyer. --Nous ne voulons plus les revoir jamais! secrie Tambourinette. Alors Berlinet donne sa carte a la modiste en lui disant: --En ce cas, faites les porter a cette adresse, car tout ce qui vient de ces dames est precieux pour moi. --Je crois plutot secrie Isidore en riant, que notre ami a lintention douvrir une bouti que au Temple. XXXV lie frere de Tainbourinette. Apres avoir fait arreter la caleche pour acheter aux deux chemisieres des gants parfumes, Isidore dit a Tambourinette: --Maintenant, je crois, mon...